Ce vin là, mon ami…

Balzac.jpg« Ce vin là, mon ami, on le caresse du regard.
– Et après ?
– Après, on le respire.
– Et après ?
– On le remet sur la table, sans y toucher, dévotieusement.
– Et après ?
– Après, on en parle. »

Honoré de Balzac (1799-1850)

Romane est arrivée !

Romane Angelina Francisca Madeleine Hairion Iacovella est née, le 1er avril 2010, à Avignon (84, Vaucluse, France). Il était 0h28, elle mesurait 52 centimètres et pesait 3,520 kilogrammes.

 http://www.hairion.fr/album/romane-mai-2010/

Adopter une attitude humble…

havel.jpg“Il me semble que la chose la plus importante aujourd’hui – et mes expériences des dernières décennies ne cessent de m’en convaincre – serait d’adopter une attitude humble à l’égard du monde, de respecter ce qui nous dépasse, de tenir compte du fait qu’il existe des mystères que nous ne comprendrons jamais et de savoir qu’il faut assumer notre responsabilité sans la fonder sur la conviction que nous savons tout, en particulier comment tout va finir. Nous ne savons rien. Mais l’espoir, nul ne peut nous l’ôter. du reste une vie qui ne réserverait aucune surprise serait bien ennuyeuse.” Vaclav Havel (un grand merci à l’ami Jacques Payen, qui vient de quitter la Provence pour l’Embrunais et qui ouvrira bientôt avec Françoise le Miro Bleu !)

Contre la grippe, Léon Daudet avait une recette infaillible

Tout le monde parle en ce moment de la grippe. Surtout Roselyne. Et ça dure. Il faut revenir aux fondamentaux. Sans idolâtrer le célèbre Léon Daudet, il faut reconnaître qu’il avait une vision qui pourrait paraître décalée aujourd’hui…


0006653_aff_001_med.jpg« Manger sans tenir compte de la fièvre. Se coucher. Chaleur douce. Boule aux pieds. Lecture saine. Le matin au déjeuner : aïoli. Au diner : bouillabaisse légère. Vin : Châteauneuf-du-Pape. Un verre d’eau de Vichy à part. Second jour, au déjeuner : Bourride. Au diner : soupe à l’ail. Troisième jour, matin et soir, pot-au-feu, légumes à volonté. Abattis, Vin : Beaujolais ou Bourgueil ou Bordeaux sans eau. Le quatrième jour si vous n’êtes pas guéri, mangez à déjeuner hardiment une côtelette arrosé d’un petit Bordeaux rouge, et si vous êtes guéri mangez-en deux. Le soir, buvez votre bouteille de Champagne entière à la santé de Brillat-Savarin. Ne vous levez que le cinquième jour. Le lit, comme la table, est souverain contre la grippe… » (février 1926)

www.aioli.fr